Il est relou

« - 'tain t'es relou, tu veux pas me lâcher la grappe un peu ? Tu lui veux quoi à mon cul ? » 

« – ‘tain t’es relou, tu veux pas me lâcher la grappe un peu ? Tu lui veux quoi à mon cul ? »

Ça c’est le frérot, Pollock. Et parfois, Zad le trouve relou, toujours à vouloir lui foutre une raclée, ou en prendre une, c’est selon. Mais nous ne sommes pas encore parvenus à faire le lien entre la météo et la victoire de Zad ou de Pollock.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s